vendredi 20 avril 2018

Réalité mixte : une autre façon de concevoir les voitures

Toujours dans le cadre du Digital Day de BMW, j'ai eu l'occasion d'éprouver la réalité mixte. Il s'agit, comme son nom l'indique, d'une combinaison entre des éléments réels et la réalité virtuelle. Chez le constructeur allemand, on utilise de plus en plus des casques comme le HTC Vive et des technologies issues des jeux vidéo pour simuler l'intérieur des futurs véhicules.

jeudi 19 avril 2018

L'AI en voiture : un long chemin mais prometteur

Alors que l'intelligence tout court n'est pas vraiment l'apanage chez nous de la Sécurité Routière et de ses "experts", les constructeurs automobiles essaient d'aider le conducteur en intégrant de l'intelligence artificielle. L'idée est de s'appuyer sur un réseau de neurones et l'apprentissage pour que les données collectées par les capteurs à la volée puissent aider le véhicule à faire face à des situations très complexes. Lors du Digital Day chez BMW, mardi, nous avons eu un aperçu de cette démarche sous la forme d'un atelier.

mercredi 18 avril 2018

Alertes locales de sécurité : une voie allemande pour la voiture connectée

Hier, j'étais chez BMW à Munich pour une journée "Digital Day" placée sous le signe de la connectivité, de l'intelligence artificielle et de la voiture autonome. Parmi les différents sujets abordés, il y a eu la voiture connectée et les services pouvant transiter par le cloud. A ce propos, il faut savoir que BMW a inauguré dès 2016 le service "Hazard Warning", qui repose sur toutes ses voitures connectées (il y en a 11 millions dans le monde) pour collecter des données à partir des capteurs (risque de verglas, chaussée glissante, problème pouvant impacter le trafic et la sécurité) jusqu'à un serveur et redescendre ensuite ces infos à bord des voitures dans la zone concernée.

mardi 17 avril 2018

Les aides à la conduite progressent encore lentement en France

Selon une étude publiée par Bosch, à l'occasion de la conférence Urbagora organisée par l'ONG Megacities Institute, il s'avère que les systèmes d’aide à la conduite les plus répandus en France concernent... le stationnement. En 2016, 67 % des véhicules neufs dans l'hexagone ont été livrés avec un système de ce type. Ce qui place la France à la première place en Europe pour le taux d’équipement.

lundi 16 avril 2018

Le voiturier automatique en test en Allemagne

Dans le cadre d’un accord sur les ITS avec la ville de Hambourg*, Audi, VW et Porsche vont tester le parking autonome. Le principe sera de sortir du véhicule à l’entrée du parking et de le laisser trouver tout seul une place, et si nécessaire une borne de recharge électrique. Doté des technologies adéquates, le véhicule pourra se repérer par rapport à une signalétique adaptée. Et dès qu’il sera de retour, le conducteur n’aura qu’à utiliser son smartphone pour appeler le véhicule et le récupérer, sans perdre de temps à retrouver son véhicule et faire la queue pour payer le ticket de stationnement.

samedi 14 avril 2018

80 km/h : Néandertal vs mobilité connectée

Ainsi donc, même s'il ne semble guère convaincu par une mesure qu'il ne continuera pas si elle ne marche pas, le Président Macron va quand même appliquer le 80 km/h au 1er juillet. C'est pourtant une décision qui ne passe pas (les trois quarts des français sont contre et ils vont manifester ce week-end), dont la justification est tout sauf scientifique (expérimentation incomplète, travaux d'aménagement impactant le résultat, argumentaire préparé pour les préfets avec des chiffres fantaisistes) et qui ne servira à rien, si ce n'est continuer à justifier un système de contrôle-sanction automatique qui sert plus à remplir les caisses de l'Etat qu'à sauver des vies. On peut se demander, à l'heure de la voiture connectée et du Big Data comment un tel exploit a été rendu possible.

vendredi 13 avril 2018

L'ABS : 40 ans déjà

Hier, je me trouvais à Juvincourt, près de Reims. C'est sur cette ancienne base aérienne que Bosch a aménagé un centre de développement avec ses pistes d'essai. Le site a été complètement refait et s'est même enrichi d'une piste pour le comportement dynamique. Le centre peut également accueillir des tests de véhicule autonome. L'équipementier allemand a choisi de l'inaugurer en faisant le lien avec l'une des plus emblématiques de ses inventions, l'ABS.

jeudi 12 avril 2018

La nouvelle Focus fait le plein d'ADAS

Comme c'est le cas pour les modèles qui sortent en ce moment, les marques mettent en avant le fait qu'il s'agit de la voiture la plus high-tech jamais produite. C'est donc le cas pour la Focus chez Ford. Ce modèle, qui a marqué en son temps l'arrivée d'aides à la conduite à un prix abordable (en 2011), inaugure donc toute une panoplie de systèmes embarqués sous le vocable Co-Pilot360. L'appellation regroupe l’ensemble des technologies (caméras, radars, autres capteurs) qui permettent de porter assistance au conducteur en trois catégories (Protection, Conduite et Parking).

mercredi 11 avril 2018

Formule E : vivement la saison 6

Un mois après la révélation de la monoplace de seconde génération, qu'on a pu voir au salon de Genève, la FIA vient de révéler la liste des écuries qui vont s'aligner fin 2019 au départ de la saison 6. Sans surprise, on peut y lire le nom de Porsche. Il y a aussi celui de Mercedes. L'arrivée de ces deux marques ne peut que conforter la discipline, qui est en plein essor et reflète sur la piste comme sur la route la compétition dans le domaine de l'électromobilité.

Pour la saison 2019/2020, la liste complète comprend Audi Sport, BMW, DS Automobiles, Jaguar Land Rover, Mahindra Racing, Mercedes-Benz, NextEV NIO, Nissan, Penske Autosport, Porsche et Venturi Automobiles.

Mais, il y aura auparavant la saison 2018/2019, qui verra arriver BMW et Nissan et surtout la monoplace de seconde génération. Une nouvelle monoplace que Nico Rosberg va piloter en public, lors du e-Prix de Berlin.

On remarquera que Tesla ne participe toujours pas à ce championnat. En revanche, tous les constructeurs qui vont durement concurrencer la marque avec des véhicules électriques haut de gamme et à long rayon d'action sont déjà là (Audi, Jaguar) ou ne vont pas tarder à arriver (BMW, Mercedes, Porsche).

mardi 10 avril 2018

Navya s'installe au coeur de l'aéroport de Roissy

L'information a été officialisée la semaine dernière : le Groupe ADP vient de lancer une expérimentation de deux navettes autonomes à CDG. Une première sur un aéroport français. Evoluant au cœur de Roissypôle, le quartier d’affaires de l’aéroport, elles permettent de relier la gare RER à la Maison de l’Environnement et au siège social du groupe. Pour mener à bien cette expérimentation, prévue jusqu'en juillet, l'opérateur Keolis s'est associé à NAVYA.

Cette première expérimentation constitue une étape clé dans la stratégie du Groupe ADP de devenir un acteur majeur de l’écosystème du véhicule autonome. C'est un sujet qui les intéresse beaucoup. J'avais eu l'occasion d'intervenir chez eux à ce propos en 2014.

Le circuit parcouru par les navettes est inédit et concentre un maximum de complexité : il s’agit d’opérer la traversée d’une route ouverte à forte circulation, ainsi que l’insertion et le croisement des deux navettes dans un environnement extrêmement dense où circulent également de nombreux piétons. C'est un circuit de 700 m, que les navettes empruntent à une vitesse de 25 km/h. Le service est ouvert et gratuit entre 7h30 et 20h. On peut aussi appeler la via un QR code, accessible sur smartphone.

Pour assurer un maximum de sécurité, un système d’infrastructure routière intelligente a mis en place. Il repose sur des feux tricolores communiquant de façon dynamique avec les navettes, afin d’optimiser la traversée de la route en toute sécurité. Le retour d’expérience des utilisateurs (salariés et passagers) est un élément déterminant de cette expérimentation.

En fonction des retours, une extension du trajet sur route ouverte au sein de la zone Roissypôle pourrait par exemple être envisagée.

lundi 9 avril 2018

VEDECOM veut étudier les interactions entre la voiture autonome et le piéton

Alors que l’accident d’Uber est venu semer le trouble, par rapport aux expérimentations de voitures autonomes, et en particulier de robots-taxis, les chercheurs de cet institut spécialisé ont décidé de plancher sur la sécurité des piétons. Pour information, cet organisme situé à Satory, près de Versailles, réunit les meilleurs experts pour le compte de l’industrie automobile française. Pour en revenir au véhicule autonome, toute la difficulté est que les systèmes embarqués doivent non seulement détecter les piétons dans un trafic mixte, mais aussi estimer leurs intentions, en temps réel. En 1 à 2 secondes, il faut comprendre si la personne va s’engager ou non pour traverser la rue.

samedi 7 avril 2018

Mondial de l'Auto : une ouverture sans précédent sur la mobilité et la technologie

Une bonne petite claque pour les médias qui glosent sur les marques qui se tâtent ou ont décidé de ne pas venir au Mondial de l'Auto, du 4 au 14 octobre. La conférence de presse de jeudi dernier a scotché les journalistes, y compris moi (alors que pourtant ma position fait que j'en sais largement plus en amont que mes confrères). Et pourquoi ? Parce que le Commissaire Général, Jean-Claude Girot, a dévoilé les partenariats mis en place sur les deux pôles du Mondial de la Mobilité et de Mondial.Tech. Le salon de l'auto, qui fête ses 120 ans cette année, ne vit pas du tout dans le passé, mais se tourne résolument vers le futur. Et en tandem avec le prestigieux CES de Las Vegas, figurez-vous...

vendredi 6 avril 2018

Projet SCOOP : c'est (enfin) parti pour la voiture connectée à l'infrastructure

C'est à l'occasion d'un séminaire qui s'achève aujourd'hui à l'Université de Marne-La-Vallée, dans les locaux de l'IFSTTAR, qu'a été annoncé l'entrée dans sa phase concrète du projet SCOOP. Il aura donc fallu 4 ans, entre l'annonce et la réalisation de ce projet, qui consiste à déployer des balises connectées réparties le long de 2 000 km de routes et des véhicules spécialement équipés par les constructeurs français. L'infra est prête et les véhicules sont disponibles à la vente. Mais oui !

jeudi 5 avril 2018

Peugeot va se retirer des Champs Elysées

Après Citroën qui a fermé le C42, fin 2017, ce sera au tour de Peugeot de se retirer de la plus belle avenue du Monde cet été. Le show-room Peugeot Avenue fermera ses portes à l'issue de la dernière expo qu'il vient de lancer. C'est bien dommage, mais en même temps symptomatique du climat anti-voitures entretenu par la ville de Paris, et qui vient s'ajouter au prix de l'immobilier. Le groupe PSA, qui a lui même quitté son siège historique de l'avenue de la Grande Armée pour rejoindre Rueil-Malmaison, mise sur le digital pour offrir une alternative plus économique et personnalisée.

mercredi 4 avril 2018

La filière hydrogène prête au déploiement

Pendant deux jours, sous l'égide de l'AFHYPAC, les acteurs de l'hydrogène se réunissent dans le cadre du congrès Hyvolution, à Vincennes. A priori, pas d'annonce ministérielle (même si une feuille de route sur l'hydrogène est toujours en préparation), mais la présentation d'une étude prospective sur la France. Il s'agit en fait de la déclinaison locale de la fameuse étude de McKinsey réalisée pour le compte de l'Hydrogen Council. C'est donc une vision à 2050, avec un jalon intermédiaire à 2030.

mardi 3 avril 2018

Voiture autonome : le travail se fait aussi en équipe

Breaking news : la voiture autonome continue. Sauf pour Uber, très sévèrement critiqué par l'Etat d'Arizona pour la gestion de ses tests, et qui fait l'objet d'une interdiction. Par contre, les expérimentations de Waymo vont vont bon train. La filiale de Google, qui a accumulé plus de 8 millions de km depuis 2009, pense que sa technologie aurait pu éviter l'accident de Tempe. Le fait est que la société a réussi à convaincre Jaguar Land Rover, qui a conclu un partenariat à long terme. Cet accord prévoit la fourniture de 20 000 exemplaires de la i-Pace électrique pour étoffer la flotte de véhicules autonomes déployés sur route ouverte. Ce modèle sera équipé de technologies développées en interne par Waymo. JLR est le deuxième constructeur à conclure un accord avec Waymo, après Fiat-Chrysler.