vendredi 20 avril 2018

Réalité mixte : une autre façon de concevoir les voitures

Toujours dans le cadre du Digital Day de BMW, j'ai eu l'occasion d'éprouver la réalité mixte. Il s'agit, comme son nom l'indique, d'une combinaison entre des éléments réels et la réalité virtuelle. Chez le constructeur allemand, on utilise de plus en plus des casques comme le HTC Vive et des technologies issues des jeux vidéo pour simuler l'intérieur des futurs véhicules.

jeudi 19 avril 2018

L'AI en voiture : un long chemin mais prometteur

Alors que l'intelligence tout court n'est pas vraiment l'apanage chez nous de la Sécurité Routière et de ses "experts", les constructeurs automobiles essaient d'aider le conducteur en intégrant de l'intelligence artificielle. L'idée est de s'appuyer sur un réseau de neurones et l'apprentissage pour que les données collectées par les capteurs à la volée puissent aider le véhicule à faire face à des situations très complexes. Lors du Digital Day chez BMW, mardi, nous avons eu un aperçu de cette démarche sous la forme d'un atelier.

mercredi 18 avril 2018

Alertes locales de sécurité : une voie allemande pour la voiture connectée

Hier, j'étais chez BMW à Munich pour une journée "Digital Day" placée sous le signe de la connectivité, de l'intelligence artificielle et de la voiture autonome. Parmi les différents sujets abordés, il y a eu la voiture connectée et les services pouvant transiter par le cloud. A ce propos, il faut savoir que BMW a inauguré dès 2016 le service "Hazard Warning", qui repose sur toutes ses voitures connectées (il y en a 11 millions dans le monde) pour collecter des données à partir des capteurs (risque de verglas, chaussée glissante, problème pouvant impacter le trafic et la sécurité) jusqu'à un serveur et redescendre ensuite ces infos à bord des voitures dans la zone concernée.

mardi 17 avril 2018

Les aides à la conduite progressent encore lentement en France

Selon une étude publiée par Bosch, à l'occasion de la conférence Urbagora organisée par l'ONG Megacities Institute, il s'avère que les systèmes d’aide à la conduite les plus répandus en France concernent... le stationnement. En 2016, 67 % des véhicules neufs dans l'hexagone ont été livrés avec un système de ce type. Ce qui place la France à la première place en Europe pour le taux d’équipement.

lundi 16 avril 2018

Le voiturier automatique en test en Allemagne

Dans le cadre d’un accord sur les ITS avec la ville de Hambourg*, Audi, VW et Porsche vont tester le parking autonome. Le principe sera de sortir du véhicule à l’entrée du parking et de le laisser trouver tout seul une place, et si nécessaire une borne de recharge électrique. Doté des technologies adéquates, le véhicule pourra se repérer par rapport à une signalétique adaptée. Et dès qu’il sera de retour, le conducteur n’aura qu’à utiliser son smartphone pour appeler le véhicule et le récupérer, sans perdre de temps à retrouver son véhicule et faire la queue pour payer le ticket de stationnement.

samedi 14 avril 2018

80 km/h : Néandertal vs mobilité connectée

Ainsi donc, même s'il ne semble guère convaincu par une mesure qu'il ne continuera pas si elle ne marche pas, le Président Macron va quand même appliquer le 80 km/h au 1er juillet. C'est pourtant une décision qui ne passe pas (les trois quarts des français sont contre et ils vont manifester ce week-end), dont la justification est tout sauf scientifique (expérimentation incomplète, travaux d'aménagement impactant le résultat, argumentaire préparé pour les préfets avec des chiffres fantaisistes) et qui ne servira à rien, si ce n'est continuer à justifier un système de contrôle-sanction automatique qui sert plus à remplir les caisses de l'Etat qu'à sauver des vies. On peut se demander, à l'heure de la voiture connectée et du Big Data comment un tel exploit a été rendu possible.

vendredi 13 avril 2018

L'ABS : 40 ans déjà

Hier, je me trouvais à Juvincourt, près de Reims. C'est sur cette ancienne base aérienne que Bosch a aménagé un centre de développement avec ses pistes d'essai. Le site a été complètement refait et s'est même enrichi d'une piste pour le comportement dynamique. Le centre peut également accueillir des tests de véhicule autonome. L'équipementier allemand a choisi de l'inaugurer en faisant le lien avec l'une des plus emblématiques de ses inventions, l'ABS.

jeudi 12 avril 2018

La nouvelle Focus fait le plein d'ADAS

Comme c'est le cas pour les modèles qui sortent en ce moment, les marques mettent en avant le fait qu'il s'agit de la voiture la plus high-tech jamais produite. C'est donc le cas pour la Focus chez Ford. Ce modèle, qui a marqué en son temps l'arrivée d'aides à la conduite à un prix abordable (en 2011), inaugure donc toute une panoplie de systèmes embarqués sous le vocable Co-Pilot360. L'appellation regroupe l’ensemble des technologies (caméras, radars, autres capteurs) qui permettent de porter assistance au conducteur en trois catégories (Protection, Conduite et Parking).

mercredi 11 avril 2018

Formule E : vivement la saison 6

Un mois après la révélation de la monoplace de seconde génération, qu'on a pu voir au salon de Genève, la FIA vient de révéler la liste des écuries qui vont s'aligner fin 2019 au départ de la saison 6. Sans surprise, on peut y lire le nom de Porsche. Il y a aussi celui de Mercedes. L'arrivée de ces deux marques ne peut que conforter la discipline, qui est en plein essor et reflète sur la piste comme sur la route la compétition dans le domaine de l'électromobilité.

Pour la saison 2019/2020, la liste complète comprend Audi Sport, BMW, DS Automobiles, Jaguar Land Rover, Mahindra Racing, Mercedes-Benz, NextEV NIO, Nissan, Penske Autosport, Porsche et Venturi Automobiles.

Mais, il y aura auparavant la saison 2018/2019, qui verra arriver BMW et Nissan et surtout la monoplace de seconde génération. Une nouvelle monoplace que Nico Rosberg va piloter en public, lors du e-Prix de Berlin.

On remarquera que Tesla ne participe toujours pas à ce championnat. En revanche, tous les constructeurs qui vont durement concurrencer la marque avec des véhicules électriques haut de gamme et à long rayon d'action sont déjà là (Audi, Jaguar) ou ne vont pas tarder à arriver (BMW, Mercedes, Porsche).

mardi 10 avril 2018

Navya s'installe au coeur de l'aéroport de Roissy

L'information a été officialisée la semaine dernière : le Groupe ADP vient de lancer une expérimentation de deux navettes autonomes à CDG. Une première sur un aéroport français. Evoluant au cœur de Roissypôle, le quartier d’affaires de l’aéroport, elles permettent de relier la gare RER à la Maison de l’Environnement et au siège social du groupe. Pour mener à bien cette expérimentation, prévue jusqu'en juillet, l'opérateur Keolis s'est associé à NAVYA.

Cette première expérimentation constitue une étape clé dans la stratégie du Groupe ADP de devenir un acteur majeur de l’écosystème du véhicule autonome. C'est un sujet qui les intéresse beaucoup. J'avais eu l'occasion d'intervenir chez eux à ce propos en 2014.

Le circuit parcouru par les navettes est inédit et concentre un maximum de complexité : il s’agit d’opérer la traversée d’une route ouverte à forte circulation, ainsi que l’insertion et le croisement des deux navettes dans un environnement extrêmement dense où circulent également de nombreux piétons. C'est un circuit de 700 m, que les navettes empruntent à une vitesse de 25 km/h. Le service est ouvert et gratuit entre 7h30 et 20h. On peut aussi appeler la via un QR code, accessible sur smartphone.

Pour assurer un maximum de sécurité, un système d’infrastructure routière intelligente a mis en place. Il repose sur des feux tricolores communiquant de façon dynamique avec les navettes, afin d’optimiser la traversée de la route en toute sécurité. Le retour d’expérience des utilisateurs (salariés et passagers) est un élément déterminant de cette expérimentation.

En fonction des retours, une extension du trajet sur route ouverte au sein de la zone Roissypôle pourrait par exemple être envisagée.

lundi 9 avril 2018

VEDECOM veut étudier les interactions entre la voiture autonome et le piéton

Alors que l’accident d’Uber est venu semer le trouble, par rapport aux expérimentations de voitures autonomes, et en particulier de robots-taxis, les chercheurs de cet institut spécialisé ont décidé de plancher sur la sécurité des piétons. Pour information, cet organisme situé à Satory, près de Versailles, réunit les meilleurs experts pour le compte de l’industrie automobile française. Pour en revenir au véhicule autonome, toute la difficulté est que les systèmes embarqués doivent non seulement détecter les piétons dans un trafic mixte, mais aussi estimer leurs intentions, en temps réel. En 1 à 2 secondes, il faut comprendre si la personne va s’engager ou non pour traverser la rue.

samedi 7 avril 2018

Mondial de l'Auto : une ouverture sans précédent sur la mobilité et la technologie

Une bonne petite claque pour les médias qui glosent sur les marques qui se tâtent ou ont décidé de ne pas venir au Mondial de l'Auto, du 4 au 14 octobre. La conférence de presse de jeudi dernier a scotché les journalistes, y compris moi (alors que pourtant ma position fait que j'en sais largement plus en amont que mes confrères). Et pourquoi ? Parce que le Commissaire Général, Jean-Claude Girot, a dévoilé les partenariats mis en place sur les deux pôles du Mondial de la Mobilité et de Mondial.Tech. Le salon de l'auto, qui fête ses 120 ans cette année, ne vit pas du tout dans le passé, mais se tourne résolument vers le futur. Et en tandem avec le prestigieux CES de Las Vegas, figurez-vous...

vendredi 6 avril 2018

Projet SCOOP : c'est (enfin) parti pour la voiture connectée à l'infrastructure

C'est à l'occasion d'un séminaire qui s'achève aujourd'hui à l'Université de Marne-La-Vallée, dans les locaux de l'IFSTTAR, qu'a été annoncé l'entrée dans sa phase concrète du projet SCOOP. Il aura donc fallu 4 ans, entre l'annonce et la réalisation de ce projet, qui consiste à déployer des balises connectées réparties le long de 2 000 km de routes et des véhicules spécialement équipés par les constructeurs français. L'infra est prête et les véhicules sont disponibles à la vente. Mais oui !

jeudi 5 avril 2018

Peugeot va se retirer des Champs Elysées

Après Citroën qui a fermé le C42, fin 2017, ce sera au tour de Peugeot de se retirer de la plus belle avenue du Monde cet été. Le show-room Peugeot Avenue fermera ses portes à l'issue de la dernière expo qu'il vient de lancer. C'est bien dommage, mais en même temps symptomatique du climat anti-voitures entretenu par la ville de Paris, et qui vient s'ajouter au prix de l'immobilier. Le groupe PSA, qui a lui même quitté son siège historique de l'avenue de la Grande Armée pour rejoindre Rueil-Malmaison, mise sur le digital pour offrir une alternative plus économique et personnalisée.

mercredi 4 avril 2018

La filière hydrogène prête au déploiement

Pendant deux jours, sous l'égide de l'AFHYPAC, les acteurs de l'hydrogène se réunissent dans le cadre du congrès Hyvolution, à Vincennes. A priori, pas d'annonce ministérielle (même si une feuille de route sur l'hydrogène est toujours en préparation), mais la présentation d'une étude prospective sur la France. Il s'agit en fait de la déclinaison locale de la fameuse étude de McKinsey réalisée pour le compte de l'Hydrogen Council. C'est donc une vision à 2050, avec un jalon intermédiaire à 2030.

mardi 3 avril 2018

Voiture autonome : le travail se fait aussi en équipe

Breaking news : la voiture autonome continue. Sauf pour Uber, très sévèrement critiqué par l'Etat d'Arizona pour la gestion de ses tests, et qui fait l'objet d'une interdiction. Par contre, les expérimentations de Waymo vont vont bon train. La filiale de Google, qui a accumulé plus de 8 millions de km depuis 2009, pense que sa technologie aurait pu éviter l'accident de Tempe. Le fait est que la société a réussi à convaincre Jaguar Land Rover, qui a conclu un partenariat à long terme. Cet accord prévoit la fourniture de 20 000 exemplaires de la i-Pace électrique pour étoffer la flotte de véhicules autonomes déployés sur route ouverte. Ce modèle sera équipé de technologies développées en interne par Waymo. JLR est le deuxième constructeur à conclure un accord avec Waymo, après Fiat-Chrysler.

samedi 31 mars 2018

L'e-Call devient une réalité

À partir de ce 31 mars, le système d’appel d’urgence (eCall) embarqué et localisé, fondé sur le numéro 112* devient obligatoire dans toute l’UE, dans un premier temps pour les nouveaux modèles de voitures particulières et de véhicules utilitaires légers. Ce nouveau chapitre dans l'histoire du véhicule connecté découle d’un acte législatif, adopté par l’Union européenne en 2015 sur une initiative de la Commission européenne.

vendredi 30 mars 2018

La France veut prendre le virage de l'intelligence artificielle

C'est le train que la France ne veut pas manquer : celui de l'IA, alias l'intelligence artificielle. Sur la base du rapport Villani, le Président Macron a annoncé hier qu'1,5 milliard allait être investi pour favoriser un écosystème de recherche. La somme est très modeste, par rapport à ce que consacrent la Chine et les Etats-Unis, mais c'est un geste appréciable. Ainsi, des centres de recherche reliés entre eux seront créés à Paris, Saclay, Toulouse, ou encore Grenoble, avec des chercheurs qui pourront passer du public au privé. La voiture autonome a été identifiée comme l'un des secteurs qui sera le plus impacté par ces travaux.

jeudi 29 mars 2018

Tests de véhicules autonomes : sont-ils mieux encadrés en France ?

Après l'accident d'Uber, et le manque de rigueur manifeste de cet acteur, pour ses tests aux Etats-Unis, on peut se poser la question de savoir comment ça marche en France. Cela tombe bien, car c'est la clôture en ce jeudi d'un Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) qui porte sur une expérimentation du véhicule routier autonome. Il avait été ouvert le 16 mars dernier sur le site de l'ADEME. Il s'inscrit dans le cadre du programme des Investissements d’Avenir, et plus largement dans le cadre du plan sur le véhicule autonome, dont l’objectif est de soutenir de façon coordonnée les initiatives de recherche, de développement et d’expérimentation sur l’ensemble du territoire français, en lien avec les initiatives européennes et locales.

mercredi 28 mars 2018

Les portières aussi deviennent autonomes

C'est une façon de préparer l'arrivée de la voiture autonome. L’équipementier allemand Kiekert, spécialiste des ouvrants, a développé plusieurs composants pour autoriser l'ouverture et la fermeture des portières. C'est un peu l'équivalent des portes automatiques de magasins, appliqué à la voiture. Un bouton pilote à bord le processus i-Move pour ouvrir et fermer quand on vient de s'arrêter. L'intérêt vient du fait que l'on peut supprimer au passage les poignées de portes et des systèmes de verrouillage traditionnels.

mardi 27 mars 2018

Nova Car : une vitrine technologique pour Novares

Issu de la fusion entre le monégasque Mecaplast et l'américain Key Plastics, le groupe Novares est un fournisseur de solutions plastiques. Comme d'autres acteurs, tels Segula Technologies, ce sous-traitant a pris l'habitude de présenter des concept-cars pour mettre en valeur ses innovations. Après deux premiers véhicules sous l'ère Mecaplast (les SMT 1 et 2, le sigle SMT signifiant Smart Mecaplast Trends), la Nova Car développée sur la base d'un BMW X1 est censé symboliser la force de proposition de ce nouveau groupe, qui compte 580 ingénieurs. Le dernier prototype en date a été conçu aussi avec l'aide de start-up.

lundi 26 mars 2018

VW Touareg : numérique et high-tech

Volkswagen avait promis que le nouveau Touareg serait le plus connecté de ses modèles. Promesse tenue. L’un des point forts de ce SUV Premium est son Cockpit Innovision entièrement numérique. Il regroupe à la fois un tableau de bord digital (avec écran de 12 pouces) et un large écran tactile (de 15 pouces) dans la continuité de la planche de bord, qui intègre le système d'infotainment Discover Premium.

samedi 24 mars 2018

Retour vers le futur chez Volkswagen

Dans le cadre du Techno Classica d'Essen, en Allemagne, on peut apercevoir jusqu'au 25 mars d'étonnant prototypes de Volkswagen. Non, ce n'est pas une voiture qui voyage dans le temps. C'est la plateforme Futura, qui avait fait sensation au salon de Francfort en 1989. Outre ses spectaculaires portes papillon, l'auto embarquait déjà des technologies qui nous sont familières aujourd'hui.

vendredi 23 mars 2018

Le Moove Lab sélectionne une nouvelle moisson de start-up

Le Moove Lab, l'incubateur du CNPA (Conseil national des professions de l’automobile) sur la mobilité vient de sélectionner les start-up de sa deuxième promotion. Il s’agit de six jeunes pousses couvrant aussi bien les secteurs de l'entretien, de la relation client, que de la mobilité. Elles ont été choisies au sein de 90 candidats. Comme pour la première édition, la promotion est parrainée par Carglass et les gagnants seront hébergés pour six mois au sein de l'incubateur Station F.

jeudi 22 mars 2018

Affaire Uber : non, elle ne remettra pas en cause le véhicule autonome

Ceux qui me suivent le savent peut-être déjà, j'ai été l'invité de RTL, au lendemain de l'accident avec la voiture autonome d'Uber aux Etats-Unis. Dans cet entretien, j'ai affirmé que cela ne remettrait pas en cause l'automatisation de la conduite*, mais que cela inciterait plutôt à plus d'humilité les acteurs qui veulent faire tout plus vite que les autres, et auxquels ont prête trop souvent des super-pouvoirs. C'est aussi ce que j'ai expliqué dans 20 Minutes. Ce drame est d'abord le procès d'Uber.

mercredi 21 mars 2018

L'Opel Ampera-e arrive-t-elle un jour en France ?

En marge de la présentation de l'Opel Grandland X, j'ai souhaité savoir quand serait disponible en France l'Ampera-e. Il s'agit, vous le savez, de la version européenne de la Chevrolet Bolt, une voiture qui marche bien aux Etats-Unis (c'est la deuxième meilleure vente, derrière la Model 3 de Tesla, mais devant la Model S), mais bien plus rare en Europe. Et ceci est d'autant plus dommage que c'est la seule compacte à avoir une telle autonomie (520 km selon le cycle NEDC).

mardi 20 mars 2018

Opel Grandland X : le cousin germain du Peugeot 3008

je reviens du pays basque espagnol, où je suis allé faire l'essai de l'Opel Grandland X. Présenté lors du dernier salon de Francfort, ce SUV est le cousin germain (c'est le cas de le dire) du Peugeot 3008. Il est dérivé de la plateforme EMP2 de PSA et reprend une bonne partie des caractéristiques de ce best-seller, dont les moteurs, les trains roulants et la technologie embarquée. Plus classique dans son design, ainsi que dans son ambiance intérieure, le SUV d'Opel conserve aussi quelques caractéristiques propres à la marque.

lundi 19 mars 2018

11 nouveaux adhérents pour l’Hydrogen Council

Lancé lors du forum économique mondial de Davos au début de 2017, le Conseil de l'hydrogène a fait bien du chemin en un an. Ce conseil, qui regroupe de grandes multinationales au niveau des Présidents, est dans une dynamique très positive, car il attire de nouveaux membres et arrive à prendre la parole à l'occasion d'événements choisis, comme par exemple la COP23. En janvier dernier, j'ai assisté à un séminaire d'Air Liquide au cours duquel les noms des nouveaux adhérents ont été dévoilés. Il ne m'était pas possible d'en parler à l'époque, mais la liste est désormais officielle. Parmi ces 11 nouveaux membres, on remarque surtout la présence de deux acteurs de l'automobile.

samedi 17 mars 2018

Nissan Leaf : des arguments pour rester le best-seller du VE

Après quelques rendez-vous manqués avec Nissan, en octobre dernier (Nissan Futures à Oslo) et début février à Nice pour des essais, j'ai enfin eu l'occasion de tester la nouvelle Leaf, qui prend en ce moment le chemin des concessions. Un millier de clients l'attendent, parait-il. Pendant une journée, j'ai pu la conduire dans Paris et m'amuser avec la e-pedal, ainsi qu'avec le système ProPilot de conduite semi-autonome (c'est un bien grand mot). L'auto est très différente et en même temps bien plus aboutie que le modèle de première génération. Voici donc mes impressions.

vendredi 16 mars 2018

VW : un futur champion de l'électrique qui ne tourne pas le dos pour autant aux moteurs thermiques

L'industrie automobile abandonne le Diesel et se lance avec ferveur dans l'électrique, tout le monde sait ça, voyons. C'est en tout cas le message que relaie inlassablement une certaine presse, et même des journalistes soi disant spécialisés. Le problème est que cette belle histoire vient en contradiction avec la stratégie des industriels. Prenez l'exemple de Volkswagen. Le groupe a pris cher avec le Dieselgate. Et pourtant... Le grand patron Matthias Müller a beau avoir enclenché un grand plan d'électrification, pour lui, "les moteurs diesel modernes font partie de la solution et non du problème, notamment en ce qui concerne le changement climatique".

jeudi 15 mars 2018

Skoda pousse l'innovation avec la Vision X

Au salon de Genève, la Vision X n'est pas passée inaperçu (en grande partie pour son coloris très voyant aussi). Ce concept préfigure un nouveau SUV compact, après le Kodiaq et le Karoq. La ligne est sympa, mais ce véhicule est surtout révélateur de l'esprit d'innovation qui souffle sur la marque tchèque, aussi bien pour la connectivité que pour d'autres aspects.

mercredi 14 mars 2018

InOut 2018 : Rennes accueille la mobilité de demain

A partir d'aujourd'hui et jusqu'au 18 mars, la métropole de Rennes organise InOut 2018 : une grande première dans le domaine des mobilités numériques. L’idée est à la fois d’accueillir une plateforme de collaboration entre industriels et start-up pour développer des idées (In) et les expérimenter directement à l’extérieur (Out). Les thèmes balayés sont notamment l’électrification, la voiture autonome, la 5 G et la Smart City.

mardi 13 mars 2018

Audi A6 : intelligente et personnalisable

C'est la star du salon de Genève, sur le stand Audi. Véritable A8 en miniature, la grande routière inaugure un certain nombre d'innovations, et ouvre la voie à une personnalisation accrue. Ainsi, on peut bénéficier en option d'une clé Audi connect, au lieu de la clé de voiture traditionnelle. Ce sésame digital permet au conducteur de déverrouiller et verrouiller la voiture, et de démarrer le moteur depuis un smartphone Android. La liaison se fait par une liaison NFC (Near Field Communication), qui transfère les données à la voiture. Le conducteur peut partager les données d’accès avec cinq personnes ou smartphones.

lundi 12 mars 2018

Bruxelles veut s'assurer que les tests RDE reflètent la réalité des émissions

En plein salon de Genève, le 8 mars, la Commission a ouvert une consultation publique sur un projet de proposition visant à améliorer encore la qualité des essais d'émissions des véhicules. L'objectif est d'assurer des résultats plus fiables et de rétablir la confiance des consommateurs. Une première étape a été franchie depuis le 1er septembre 2017 (pour les nouveaux véhicules) avec des tests en conditions réelles de conduite ("Real Driving Emissions" - RDE) et des tests en laboratoire améliorés ("World Harmonised Light Vehicle Test Procedure "- WLTP). Mais, la Commission veut aller encore plus loin.

samedi 10 mars 2018

Goodyear très inspiré au salon de Genève

Le fabricant américain a pris l'habitude de nous étonner, chaque année au salon de Genève. Et une fois de plus, on n'a pas été déçu. Un peu plus loin, je vais vous parler du pneu connecté (j'ai été le premier, dès lundi après-midi à l'essayer dans Genève), mais il nous faut d'abord présenter le concept Oxygène. Ce pneu s’inspire d’un exemple de la nature. Vous savez que les forêts absorbent le gaz carbonique. Les ingénieurs de Goodyear ont donc décidé d’intégrer de la mousse vivante sur les flancs du pneu. Et le rôle de cette mousse, c’est de capter le CO2 à travers l’eau déposée sur la route.

vendredi 9 mars 2018

Genève : l'hydrogène s'affirme en complément de l'électrique à batterie

Le constructeur à suivre, c'est définitivement Hyundai sur ce salon de Genève 2018. Le coréen y tient la vedette pour deux raisons : d'une part en lançant la Kona électrique (avec des perfs proches de Tesla) et d'autre part en proposant la Nexo. Ce véhicule, que vous voyez en coupe est effectivement le nouveau SUV à hydrogène qui remplace l'ix35 FC. Lequel a été diffusé à 500 exemplaires en Europe, dont une centaine en France. La voiture a progressé sur tous les points, tant en autonomie qu'en agrément.

jeudi 8 mars 2018

Genève : peu de vraies nouveautés électriques

Après avoir remis les pendules à l'heure, en rappelant que le moteur traditionnel continuait à évoluer, je vais donc vous parler de l'électrification telle que je l'ai perçue au salon. Dans le domaine du VE 100 % électrique, la seule vraie nouveauté "mainstream" est en fait la Kona chez Hyundai. La version électrifiée de ce modèle compact est proposée en deux configurations : une puissance de 135 ch et une batterie de 39,2 kWh, et une autre de 204 ch avec une batterie de 64 kWh. Selon la motorisation, l'autonomie évolue entre 300 et de 470 km (selon le nouveau cycle WLTP).

mercredi 7 mars 2018

Salon de Genève : en "vert" et contre tout ?

L'affiche du salon est verte et il y a de l'électrique sur tous les stands ou presque. Il est donc assez facile, pour un néophyte, ou un militant convaincu, d'en déduire que l'industrie automobile tourne la page des moteurs thermiques et que l'avenir radieux pour le véhicule à batterie. La vérité est autrement plus complexe, car les constructeurs sont obligés d'investir beaucoup sans certitude que les clients voudront acheter tous ces beaux véhicules électriques. Et si tout le monde y va, ce n'est pas en renonçant pour autant au moteur thermique.

mardi 6 mars 2018

Shift Automotive : une nouvelle convention pour explorer le futur de l’automobile

Le salon de l'automobile de Genève et l’IFA de Berlin (un événement consacré à l’électronique grand public) ont décidé d’unir leurs forces pour examiner comment les nouvelles technologies automobiles changent notre façon de penser, de vivre et de conduire. Cette réflexion prendra la forme d’une nouvelle convention biannuelle, baptisée «Shift Automotive». Prévue à une cadence de deux éditions par an, l’une à Genève et l’autre à Berlin, cette manifestation analysera les défis posés par la perturbation de la mobilité et examinera et célébrera les idées pour l’avenir de l’automobile.

lundi 5 mars 2018

Nissan démarre les tests de son robot-taxi en banlieue de Tokyo

Le constructeur japonais annonce le démarrage, à compter de ce 5 mars, de tests en conditions réelles de son service de robot-taxi. Au total, 300 personnes vont participer à cette opération d'une durée de 15 jours à Yokohama, où se situe le siège du groupe, dans un cadre très encadré par les autorités locales. Deux voitures électriques, équipées de 13 caméras associées à un radar et six scanners pour détecter les obstacles, seront mises à disposition des participants, qui pourront les réserver via une application développée par son partenaire local de technologies mobiles DeNa.

samedi 3 mars 2018

Des Audi autonomes sur la lune et connectées en 4G !

C'est un projet un peu fou dont il a été question cette semaine au Mobile World Congress. Sur le stand de l'opérateur Vodafone,  on pouvait voir des affiches pour le projet "Mission the moon" avec un petit rover autonome signé Audi. A la base, ce prototype a participé à la compétition Lunar X Prize organisée par Google. La marque aux anneaux a décidé d'apporter son concours à l'équipe allemande PTS (Part-Time Scientists). Leur alliance continue à travers un autre challenge avec des rovers conçus en commun et vont vraiment rouler sur la lune dans le cadre d'un lancement privé. L'opération va même passer par l'une des fusées d'Elon Musk, une FalconX de SpaceX en 2019.

vendredi 2 mars 2018

Ce qu'il faut encore retenir du Mobile World Congress

Pour ce troisième et dernier volet sur le MWC, je vais vous livrer en vrac les quelques idées qui m'ont marqué. Et on commence par BMW, qui avait un stand en extérieur. La marque bavaroise a présenté notamment la Digital Key, une clé numérique qui permet de déverrouiller une voiture à l'aide d'un smartphone. Elle peut être partagée entre 5 utilisateurs. L'autre avancée est une seconde carte eSIM, qui permet de téléphoner avec plus de confort dans le véhicule.

jeudi 1 mars 2018

La 5G en voiture : ça se précise...

Après la présentation des nouveautés chez Seat, je continue mon tour d'horizon sur le Mobile World Congress. On va surtout évoquer la 5 G, qui était partout sur le salon, à Barcelone. Bien plus qu’une évolution de la 4G, elle va permettre à l’industrie automobile d’offrir de nouveaux services, comme la remontée de données à partir des capteurs du véhicule ou encore le téléchargement de nouvelles cartes de navigation pour la conduite autonome. Et bon nombre d'acteurs préparent son arrivée dès 2020.

mercredi 28 février 2018

Seat : un laboratoire pour la voiture connectée au sein du groupe Volkswagen

Lundi et mardi, j'ai assisté au Mobile World Congress, la grand messe de la téléphonie mobile à Barcelone. J'aurai l'occasion plus tard de revenir sur les annonces de ce salon, avec notamment la 5 G et le véhicule autonome au programme. Mais d'abord, j'aimerais vous parler de Seat, car c'est grâce à ce constructeur, qui y expose depuis 4 ans, que j'ai pu me rendre à ce rendez-vous très couru. Et le fait est que la marque espagnole multiplie les partenariats, au point de voler la vedette à Volkswagen. Le dernier en date concerne Shazam.

mardi 27 février 2018

Une journée capitale pour l'avenir du Diesel en Allemagne

C'est aujourd'hui que le tribunal administratif de Leipzig devait se prononcer, concernant la possibilité d’autoriser des interdictions de circulation pour les vieux véhicules Diesel (et pas tous les Diesel*) dans des villes allemandes, afin de lutter contre la pollution atmosphérique. La décision était initialement attendue le jeudi 22 février, mais la cour a souhaité « débattre en profondeur » à ce sujet. Elle dit oui, mais avec des conditions.

lundi 26 février 2018

Electrification : Mercedes prévient qu’il y aura des problèmes chez les sous-traitants

Dans son rapport annuel, Daimler a prévenu que la baisse de la demande pour les modèles diesel et la transition vers des modèles électrifiés risquaient d’avoir des conséquences négatives sur ses fournisseurs. Ceux-ci sont forcés d’investir pour accompagner le développement de l’électromobilité initié par les constructeurs. Mercedes veut ainsi proposer des versions électrifiées de tous ses modèles d’ici à 2022. C'est à dire plus de 50 modèles électriques, hybrides ou hybrides rechargeables. Un virage qui pourrait laisser des sous-traitants sur le bord de la route.

samedi 24 février 2018

La Chine avance sur le véhicule autonome

Le concurrent d'Uber en Chine, Didi Chuxing, a dévoilé sa première vidéo présentant sa technologie de conduite autonome, à l’occasion de sa conférence annuelle. On y voit le responsable technologique du groupe assis dans le siège passager, pendant qu’un salarié du groupe occupe le siège conducteur, mais mettre les mains sur le volant. L'objectif était de montrer la fiabilité de la cartographie et des capteurs de la voiture autonome de Didi Chuxing.

vendredi 23 février 2018

Nouvelle 508 : Peugeot sort la carte techno

Star du prochain salon de Genève, la nouvelle 508 fait un saut en avant en matière de qualité perçue et de contenu technologique. La grande berline de Peugeot peut rivaliser avec la concurrence allemande, grâce à l'intégration d'équipements d'aide à la conduite empruntés à la DS7 Crossback et à un i-Cockpit revisité. La 508 élève le niveau aussi en tenue de route et du côté des motorisations.

jeudi 22 février 2018

Voiture connectée phase 2 : c'est parti

Après le groupe Volkswagen, qui a décidé de déployer massivement la communication entre véhicules et avec l'infrastructure, à partir de 2019, c'est au tour de PSA se se lancer un an plus tard. Le groupe a annoncé hier son intention de proposer la technologie C-V2X (Cellular-Vehicle to Everything), qui permet aux véhicules de communiquer entre eux via la 5 G. PSA et Qualcomm, qui mènent des tests depuis un an déjà, en feront la démonstration en France, dans le cadre d'InOut 2018 : une manifestation à Rennes qui permettra d'expérimenter la mobilité de demain, du 14 au 18 mars.

mercredi 21 février 2018

Nouveau Cactus : moins piquant, plus de confort

Je viens d'essayer le nouveau Cactus, qui sera présenté au salon de Genève en même temps que le Berlingo. Par rapport à la première version, que je connais bien pour avoir roulé avec pendant trois ans, les fans regrettent un design plus sage et la disparition des Airbumps, qui se réduisent à une portion plus congrue sur les flancs. La Cactus perd de son piquant. Néanmoins, l'ADN est conservé, de même que ses dimensions. Si le niveau technologique progresse, avec une douzaine d'aides à la conduite, c'est surtout le confort qui est mis en avant. Le nouveau cactus étrenne en effet les butées hydrauliques progressives (au niveau de la suspension) et de nouveaux sièges.